Test du YONGNUO YN622C-TX.

J’ai longtemps attendu le YONGNUO YN622C-T, annoncé pour décembre 2013, enfin disponible en juillet 2014 !

Le YONGNUO YN622C-TX et les YN-622C permettent de commander à distance les flashs en manuel et surtout en TTL, pour un faible coût.

Quel est l’intérêt du YONGNUO YN622C-TX?

Un boitier EOS récent permet déjà de piloter avec les YN-622C sur différents niveaux de puissance, mais il faut à chaque modification de réglage plonger dans les profondeurs du menu de son boitier Canon (facilement 5 clics et un coup de molette, juste pour vérifier le réglage actif).

Le YONGNUO YN622C-TX permet de vérifier d’un coup d’oeil le réglage des flashs et permet de régler assez facilement les niveaux de puissance des flashs, en proposant parmi d’autres, une interface permettant de régler chaque groupe de flash indépendamment les uns des autres, en manuel ou en TTL.

Le gros défaut du YONGNUO YN622C-TX.

La place naturelle du YONGNUO YN622C-TX est dans la griffe du flash, et il ne permet pas d’y mettre un flash, ce qui peut être gênant en reportage. Cela se comprend assez facilement, la concurrence ne fait pas mieux, difficile de mettre un écran, des boutons de réglage et encore un flash par-dessus !

Je suis sur différentes pistes pour compenser cette limitation :

  • Remplacer le YONGNUO YN622C-TX par un YN-622C.
  • Utiliser une barrette flash.
  • Travailler en manuel pour les flashs séparés et brancher sur le boitier le YONGNUO YN622C-TX par la prise PC.

Mode d’emploi du YONGNUO YN622C-TX.

Le mode d’emploi peut être téléchargé ici.
Il y a une inversion dans les schémas de la page 11,les légendes second rideau ( 2nd curtain sync) et Syncro haute vitesse HSS (hig speed sync) sont inversés.

Mise à jour du firmware.

Il est conseillé de mettre à jour votre  YN622C-TX quand vous le recevez, pour vérifier la version actuelle, allumée le, en appuyant sur la touche « MODE ».

Il faut télécharger l’installateur et le dernier firmware ici.

Après avoir installé, l' »updater », allumer leYN622C-TX en appuyant sur la touche « MODE », brancher sur le PC avec un câble USB et lancer l’update.

Mise à jour de début 2017.

Je viens d’abandonner le système YONGNUO après un assez long moment passé à faire des photos avec plaisir.
Je viens de passer à plus fort, plus gros et plus pratique, le système GODOX.
Le plus gros avantage est de pouvoir utiliser les flashs de studio AD600 (puissance, portabilité et autonomie), façon strobist, c’est à dire partout où on le désire, et surtout loin d’une prise de courant.
Et dans le même temps, pouvoir utiliser d’autres flashs, plus petit et plus léger (aussi moins cher) avec la même radiocommande.

 

 

Enregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.